• Lettre ouverte à Patrick Sébastien

       Hier, j’ai regardé le streaming de ta dernière intervention à l’émission On n'est pas couché de Laurent Ruquier. Je t’ai écouté avec attention te défendre face à Léa Salamé qui déformait tes propos à son avantage. Et j’admirais ta connaissance parfaite de ton bouquin, moi qui redécouvre mes propres écris chaque semaine.
       Et puis, vient le tour de Yann Moix. Et au bout de quelques minutes le choc : l’un des hommes que j’admire et respecte le plus cautionne l’éducation violente (tout comme le public qui vous applaudit).
       Comment peut-on encore dire en 2016 que le martinet ne traumatise pas ? Comment peut-on justifier l’utilisation de la douleur dans l’éducation pour autre chose qu’apprendre ce qu’est la douleur ? Comment peut-on dire à un enfant qu’il faut régler les conflits par la négociation et après le frapper ?
       Oui, tu l’as compris, je rejoins Yann Moix. Et, avec lui, j’affirme que frapper, de quelque manière que ce soit quelqu’un qui ne peut se défendre, c’est l’humilier et le traumatiser. Je rajouterais que c’est le réduire à un état d’obéissance colérique proche de celui des esclaves.
       Au XXIᵉ siècle, de nombreuses méthodes éducatives existent, et ceux qui frappent volontairement un enfant ne sont que des connards qui se croient dans un western ou un film français des années 1960 ou 1970.
       De l’eau est passée sous les ponts depuis cette époque et il est temps de vivre avec son temps. Je ne vous salue donc pas M. Patrick Sébastien.

    9 avril 2016

    Patrick Sébastien préférant le tutoiement, j'ai fait le choix d'inverser les codes de politesse.

    « Question chiante du jourÉducation ? »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 13 Avril 2016 à 08:38

    Entièrement d'accord! ces propos sont très choquant. C'est bien de l'avoir dénoncé, je n'ai pas vu l'émission, et je suis effarée par ces propos, surtout quand on voit qui ça vient. Il n'est pourtant pas le dernier à donner des leçons de morales. Mon arrière grand-mère disait: "là où les mots ne font rien, les coups ne font pas mieux" .Elle était en avance sur son temps.  

      • Mercredi 13 Avril 2016 à 09:05

        Si tu veux, tu peux encore voir le passage de Patrick Sébastien sur la chaîne YouTube de l'émission. Moi aussi, la message à l'origine de ce discours de violence m'a autant choquée que le message lui-même. il a beau dire qu'il est incapable de faire du mal à une mouche, son discours sur la justification de l'utilisation de la violence physique éducative le décrédibilise entièrement. 

        En effet, ton arrière-grand-mère était très en avance sur son temps. Dans la plupart des familles, il a fallut attendre la vulgarisation des recherches de Françoise Dolto pour que ces théories d'un autre âge soit abandonnée (ce qui n'est apparemment pas le cas partout, s'il on en croit le public qui applaudi Patrick Sébastien dans la vidéo).

        Cela est d'autant plus effarant que le député britannique William Wilberforce dénonçait déjà cela à la fin du XVIIIe siècle (il est l'homme à l'origine de l'abolition de l'esclavage sur la planète entière). Comme quoi l'être humain est un animal qui évolue très lentement.

    2
    Mercredi 13 Avril 2016 à 09:18

    Oui,Je connais William Wilberforce, il y a un film avec Ioan Gruffud, qui retrace sa vie et son oeuvre : "Amazing grace" je l'ai vue X fois. Il a aussi combattu la  maltraitance des enfants et des animaux. Un grand homme. 

      • Mercredi 13 Avril 2016 à 09:32

        C'est rare que je rencontre (même virtuellement) quelqu'un d'autre qui connaisse cet homme. En effet, un grand homme, d'autant plus quand on sait qu'il est encore à l'heure actuelle le plus jeune député du Royaume-Uni (22 ans à son premier mandat).

        Je connais également le film (et la chanson du même nom). Je le trouve très bien. À mon avis, il manque seulement des repères historiques au sein de la narration pour les étrangers (l'histoire se déroule sur plus de cinquante ans). Mais, il est vrai que le film s'adresse avant tout aux Britanniques et Wilberforce est encore très connu là-bas.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :