• Pour un Haïtien

    Ton pays s'est écroulé

    Toute ta famille est morte

    Mais toi tu as survécu.

    Tu te dis pourquoi ?

    Tu pleures ta famille

    Tes amis

    Mais, tu n'es pas le seul

    D'autres ont survécu

    Certains dans une situation pire que la tienne.

    Alors,

    Lève-toi !

    Relève la tête !

    Arrête de te poser des questions !

    Tu es vivant, c'est déjà pas si mal.

    18 février 2010


    votre commentaire
  • La vie animale

    Être ou ne pas être

    Action ou vérité

    Donner ou agir

    Obéir ou réfléchir

    La vie est un couloir

    Où nous choisissons quelle porte ouvrir

    Quel sens donner à notre destin

    À nous de faire en sorte

    Que cette chère liberté

    Ne nous sois jamais volée

    8 novembre 2012


    votre commentaire
  •  À Patrick Bruel et La Fouine ainsi qu'à l'association e-enfance,

    Voici l'avis d'une ancienne élève harcelée comme les journalistes nous appellent maintenant sur le clip de la chanson Maux d'enfants.

     

    Je voudrais d'abord signaler que malgré le fait que le tube Alors regarde ait 25 ans, les humains ne veulent toujours pas voir ce qu'il se passe autour d'eux.

    Tout le monde fait comme si le phénomène était nouveau, comme si c'était une conséquence du Web, mais on oubli trop souvent que depuis la nuit des temps, il n'y a pas plus méchant qu'un enfant. Dans ses Souvenirs d'enfance, Marcel Pagnol racontait déjà ce que les enfants du début du XXe siècle se faisaient entre eux.

    Personnellement, mon enfer a commencé à même pas 6 ans, quand mes parents ont déménagé en pleine campagne, dans un coin de France où l'on déteste les « Parigots ». Dès le début, la fille populaire de l'école soutenue par toute la classe sans exception m'a forcé à embrasser un type que je connaissait à peine à l'époque et qui avait au moins aussi peur que moi. Et lorsque mes parents l'on apprit, ils m'ont engueulée : « On n'embrasse pas les garçons, c'est pas propre ». Apparemment aucun d'eux ne connaissait le poids des autres, et de la peur, dans les décisions à prendre.

    Deux ans après, la maitresse elle-même a fait en sorte que mes camarades me détestent encore plus. Ensuite, j'ai faillit me faire tabasser par une nouvelle-arrivée qui voulait simplement s'intégrer au groupe. L'instituteur n'est pas intervenu, pour voir si j'étais capable de me défendre moi-même. J'en ai été capable. Puis se fut le collège qui fut les pires années de ma vie. Imaginez 500 personnes qui ne vous supportent juste parce que vous êtes différent ? Mais comment aurais-je pu être normale avec ce que j'avais déjà vécut ?

    Dans votre clip et sur le site de l'association, vous dites qu'il faut parler. Belle idée d'utopiste et d'ignorant. Vous penser vraiment, que l'on y a pas pensé avant ? J'en ai parler en sixième. D'abord aux pions, qui considérait que ce n'était pas aux autres de ne plus être violent mais à moi de changer et de rentrer dans le moule. Puis à ma mère, qui a considéré que j'exagérais et qu'il fallait que j'apprenne à être plus forte. En effet, aujourd'hui, je suis beaucoup plus forte, mais en retour je me retrouve être incapable de faire confiance à qui que se soit.

    Le collège est devenu un enfer où il fallait que j'aille tous les jours. À plusieurs reprises j'ai pensé à me suicider, et au dernier moment je me disais que ça leur ferait trop plaisir. Et ne venez pas me dire que c'est faux, que personne ne peut vouloir la mort de quelqu'un à même pas 15 ans, car dans ce collège il y avait en général un mort tous les quatre ans, et tout le monde avait parié sur moi. Ils ont mal jugé de ma force. Les profs ont pour la plupart toujours fait semblant de ne rien voir et le CPE était trop occupé avec des histoires plus graves que les miennes. Alors, ensuite j'ai eu envie de tuer, puis de torturer tout le monde. Mais, en quoi cela aurait changé quelque chose ?

     

    Alors, votre clip, il part d'un bon sentiment, mais désolé de vous le dire, il ne fera pas changer grand chose. La différence personne n'en veux en France. Soit on est dans le moule, soit on ne l'est pas. Et moi, et tout ceux dans mon cas, ne le sommes pas. On n'a pas forcément honte de nous pour autant, même si parfois la force de vivre nous lâche, et je continue de penser que ce n'est pas à nous de changer, mais ce n'est pas en 2014 que le monde changera.

     

     Pour voir le clip : https://www.youtube.com/watch?v=YBubRfFUsNA


    4 commentaires
  • La tactique de l'amoureux possessif

    Il aborde la jeune fille

    Jusque là pas de problème

    Il la charme avec les mots

    Pour qu'elle ne puisse plus en dire un (de mot)

    Puis il veut absolument l'accompagner

    Pour pouvoir commencer à la dominer

    Il l'embrasse de force avec vigueur

    Pour lui faire peur

    Là en principe il peut faire ce qu'il veut d'elle

    Mais certaines se rebellent

    Lui donne un faux numéro de téléphone

    Et se cassent

    Il ne pourra pas les battre.

    12 juillet 2009

     


    votre commentaire
  • Le code de la route

    6 points c'est pas mal

    12 c'est mieux

    1 phare c'est pas mal

    2 c'est mieux

    60 en ville c'est pas mal

    50 c'est mieux

    1 main sur le volant c'est pas mal

    2 c'est mieux

    Et pour éviter les PV et les accidents

    Respecter toutes les règles

    C'est essentiel.

    25 mars 2009

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique